Pas un château, mais un extraordinaire hôtel particulier.

La Casa Vicens (bâtie de 1883 à 1888) est la première œuvre architecturale totale de Antoni Gaudí. Elle se situe dans le quartier de Gràcia à Barcelone, au 24 Carrer de les Carolines.

z21

C'est une commande privée faite en 1878 par un courtier en bourse (ou patron d'une usine de céramiques selon certaines sources), Manuel Vicens Montaner. La construction débute en 1883 sur des plans achevés en 1880 et se termine en 1888 après diverses interruptions liées au financement. Elle est structurée en quatre niveaux : souterrain, deux étages, et des combles destinées aux pièces de service.

Cette première œuvre témoigne d'une influence à la fois orientale et néomauresque (dans les matériaux azulejos et briques ; fumoir), baroque (décors en trompe-l'œil) ou art nouveau (arabesques de lierre, encadrement des portes peint de motifs d'oiseau, etc.). Elle se démarque par ses volumes complexes, sa décoration foisonnante et son recours prépondérant à des carreaux de faïence émaillée.

Pour procurer au jardin le maximum d'espace, Gaudí adosse la maison au mur mitoyen d'un couvent. De l'autre côté du couvent, il réalisa une fontaine monumentale faite d'un arc parabolique avec un chemin entre des colonnes. L'eau est stockée en haut des colonnes. Elle a été démolie en 1946.

z22

Gaudi exploite alors son premier langage architectural avec des plans architecturaux simples où prédomine encore la ligne droite sur la courbe. Il cherche a se démarquer du mouvement historiciste et utilise des apports mudéjar en profitant de l'activité industrielle des propriétaires, fabriquant de céramiques. Il s'inspire d'éléments végétaux du rez-de-chaussée pour dessiner certaines des pièces les plus significatives de la décoration. Les trois autres façades allient la brique, la céramique polychromique et la pierre dans des formes géométriques et des motifs orientaux. Cette construction révèle déjà une explosion d’imagination et d’idées brillantes que Gaudí ne va cesser de cultiver.

En 1925, le propriétaire de la maison depuis 1899, Antoni Jover Puig, demande à Gaudí d'agrandir l'édifice sur le terrain du couvent, mais l'architecte refuse, absorbé par son projet de la Sagrada Família. C'est son confrère Joan Baptista Serra de Martínez qui prend la commande en charge en respectant la conception originale de Gaudí. La partie droite de la façade est de lui. La construction réduit sensiblement le jardin, mais avec ces travaux l'édifice gagne le concours annuel des bâtiments de Barcelone en 1927.

La maison était privée et ne recevait pas de visiteurs jusqu'à son achat le 27 mars 2014 par MoraBanc pour réaliser des rénovations et accueillir un musée où seront organisées des expositions.

z23

La décoration intérieure fait appel là aussi à plusieurs sources d'inspiration. Des œillets d'Inde ornent encore les faïences. Le foyer est décoré de tuiles de céramique vitrifiée. Le sol est pavé de mosaïques. Les murs sont ornés de motifs de lierre grimpant en stuc sur fond doré. Un plafond est décoré de stalactites en stuc.

Les motifs naturels sont également bien représentés, avec des peintures d'oiseaux et de feuilles de Joseph Torres-Cassana dans les arcs séparant la salle à manger de la galerie, et des cerisiers en plâtre polychrome sur les voûtes de la salle à manger.

z24

z25

z26

z27

z28

z29

z30

D'après Wikipédia